• Informations sur le CD
  •  
  • Paris
  • Sebastian Sternal Trio
  • Chez : Stockfisch Records
  • Type : SACD
    Année : 2010
    Style : Jazz, Blues
  • Moyenne : 4.969
    Votants : 2
    Ajouté par : Euterpe
    le : ven. 14 mai 2010 à 22h03
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-888.html

    Proposition de : Euterpe à 4.95
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.magazine-audio.com/2010/sebastian-sternal-trio/...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.950
    Sebastian Sternal Trio

    Mon coup de cœur dans la catégorie Jazz, l’album Paris par le : Sebastian Sternal Trio.

    Il s’agit d’une édition récente

    Paris : Sebastian Sternal Trio

    Disque produit en 2010 par : www.stockfisch-records.de

    Type d’enregistrement : Hybride CD / SACD
    Existe également en Vinyl-LP 180g Order No. SFR 357.8068.1

    Sebastian Sternal Trio

    Sebastian Sternal : Piano
    Sebastian Klose : Basse Acoustique
    Axel Pape : Drum et percussions
    Invitée : Anne-Marie Jean à la voix. (en français)

    Sur ce disque, on sort quelque peu du répertoire classique et terme d’interprétation, la personnalité du trio ne passera pas inaperçue, la voix de Anne-Marie est haut perchée, super claire, l’espace sonore tri dimensionnel, comme je l’aime.

    Un free jazz inventif, enlevé, avec juste ce qu’il faut de liberté pour rester en contact avec la ligne mélodique et fédérer tout public.
    Sur la plage N°3, les paroles sont de Louis Aragon.

    La voie de Anne-Marie Jean est gracieuse, portée à son sommet, quasi Angélique, grâce notamment à une prise de son impeccable, qui nous plonge dans l’univers immédiat de l’endroit où elle se trouvait lors de l’enregistrement, ça fourmille de détails, la réverbération omniprésente.
    On est aux antipodes du jazz afro-américain, c’est un constat, pas une critique :-)

    Günter Pauler a encore fait un travail remarquable, on entend sa touche particulière dans cet enregistrement, cette ambiance qui fait la réputation du label Stockfish Records depuis ses débuts, la musique est posée sur fond d’un grand silence.
    Un environnement sonore riche en harmoniques, en vocalises et dont la dynamique en surprendra plus d’un si votre système est capable de toute la retranscrire.
    Ce disque rejoint mes autres références dans la catégorie Jazz.

    Titre de l'album Paris du Sebastian Sternal trio

    Il s’agit là d’une interprétation moderne aux accents jazz, le Sebastian Sternal Trio nous fait voyager dans leur univers coloré à nul autre pareil, j’aime ce style décalé.
    On est parfois à la frontière des musiques actuelles et du jazz, les parapluies de Cherbourg avec Françoise Dorleac et Catherine Deneuve, je m’avance également à faire un rapprochement de style avec Keith Jarreth, Jacky Terrasson, sur certains passages, succulent à s’en délecter les tympans.
    Il est troublant également de constater une similitude de style sur la plage N°5 avec Michel Petrucciani Trio (avec Steve Gadd et Anthony Jackson), je considère ceci comme un compliment à leur faire.

    Malgré toutes ces impressions fugaces, le Sebastian Sternal Trio possède sa propre identité.

    Cerise sur le gâteau, Anne-Marie Jean chante en français, ce qui nous change des productions anglos.
    Question bruit de fond … c’est le silence absolu; que du bonheur.

    Reste à écouter, vous trouverez le lien pour faire jouer quelques extraits de cet album, histoire de vous laisser séduire : http://www.stockfisch-records.de/stckff/sf_stockfisch_e.html
    Conclusion

    Toujours à la production Günter Pauler nous gratifie d’une qualité de son impeccable et d’un genre éclectique, j’ai trouvé que 46:40 minutes, ce n’était pas assez… en fait 46:36 très exactement ;-)

    Mais non seulement ça, mais le piano, dynamique à souhait sonne juste, la basse, les percussions … giclent, jaillissent, s’effleurent, se caressent, puis reprennent leur place initiale.
    Cet enregistrement est livré en multipistes SACD ou stéréo, la qualité est irréprochable, comme Stockfish nous a habitué à l’être, ils restent une référence dans le domaine.
    Les moniteurs de studio utilisés pour masteriser ce disque sont toujours et encore des B&W 801 D, les amateurs apprécieront.

    Le mot : impeccable me semble presque en dessous de la réalité, je devrais dire : modèle du genre, exceptionnel, organique, palpable, quasi sublime, … liste non exhaustive

    Ce disque comblera les attentes des audiophiles les plus exigeants ainsi que les mélomanes avertis, la voix particulière de Anne-Marie Jean, ravira celles et ceux qui sont habitués aux sonorités cristallines, une voix d’enfant dans un corps de femme, sur la plage N°3 très proche de la voix du petit garçon qui interprète le soliste dans le film « Les Choristes ».

    Date de la note Le ven. 14 mai 2010 à 22h03
    Euterpe
  • 4.990
    4,99

    On reconnaît un bon CD assez vite.
    Ici, j'ai su après 42" (j'ai pris le temps de vérifier un par un les paramètres... car je me méfie, depuis le temps !).

    D'abord, on reconnaît la touche "SA-CD" même si je n'écoute que la piste CD ! Ce filé, ce naturel des timbres... ils sont bien là. Tout tient donc dans le matériel d'enregistrement et le sur-échantillonnage puisque je n'écoute que la piste CD.

    Mais çà ne suffit pas. Il faut une belle spatialisation aussi, certainement un bon mixage et une distance correcte aux micros.
    Le piano est à droite (superbe, vraiment superbe, comme j'en ai peu entendu en jazz...), la contrebasse au centre, les percussions occupant la gauche jusqu'au centre (elle est donc assez proche pour être si large). La voix (elle n'est pas présente partout) est aussi au centre, vraiment au centre.
    Et çà s'écoute en plus, le Jazz est accessible sans être trop conventionnel non plus. C'est une vrai soirée au spectacle... !

    Le 0,01 qui reste tient aux basses un peu en retrait (çà plaira à certains systèmes trop généreux de ce côté-là). En réalité, quand ils sont là, on n'en demande pas plus, mais quand ils sont très légers, on en voudrait un peu plus.

    Merci Euterpe, Stockfisch, et ce "Herr Pauler" qui travaille admirablement bien (*)

    (*) http://www.stockfisch-records.de/paulerac/pa_pauler!.html

    Date de la note Le mer. 22 sept. 2010 à 22h09
    jbpfrance