• Informations sur le CD
  •  
  • La Belle Homicide
  • LISLEVAND, Rolf
  • Chez : Astree
  • Type : CD audio
    Année : 2003
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.050
    Votants : 2
    Ajouté par : Soulman
    le : lun. 15 fvr. 2010 à 21h47
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-708.html

    Proposition de: Soulman
    de magnifiques interprétations de pièces de luth du XVII°, et la qualité est au rendez vous.
    04 Mai 2008 19:02
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Belle-Homicide-Oeuvres-Gaultier-Messangeau/dp/B00...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.300
    J'écoute les 3 cités au-dessus en boucle:

    - les 3 enregistrements sont de haute facture (faut quand même le dire aux lecteurs...)
    - les 3 luths sont à l'évidence différents, surtout celui de Smith
    - enregistrements: pas de défauts sur Lislevand, souffle et bruits d'enregistrement chez Smith, respiration sur Imamura

    La référence au volume sonore a du sens. J'ai bien lu que le luth est un instrument de faible capacité sonore pour créer une musique intimiste. Aussi, pour mieux reproduire la perception qu'on doit avoir de cet instrument, il faudrait quasiment écouter en fond sonore...
    et là, les choses prennent une tournure différente car, bien sûr, on n'entend plus ni bruits parasites, ni respiration également.

    Revenons quand même à volume dit "normal" (celui de l'écoute de la plupart des CD): chez H. Smith, à part les bruits d'enregistrement, la réverbération est trop forte. On entend la caisse résonner, quasiment comme si le micro était à l'intérieur du luth. Surtout sur ma chaîne, où les médiums sont scrutés au scalpel. A ce volume, R. Lislevand paraît supérieur en pureté de prise de son. Imamura aussi, d'ailleurs, à part la respiration. Vainqueur: Lislevand, derrière Imamura, puis Smith.

    A faible volume sonore, la réverb de Smith joue à plein, on le croirait planté dans une église, pas trop loin, et on a l'envie troublante de s'asseoir, d'arrêter de respirer et d'écouter. La recommandation est donc à appliquer sans réserve. Derrière, Lislevand, puis Imamura.

    Difficile de noter donc, sauf que pour moi, les 3 enregistrements ont une valeur intrinsèque élevée:
    - Lislevand: pureté (le plus agréable à volume normal)
    - Smith: présence (le plus agréable à faible volume)
    - Imamura: un peu derrière Lislevand. Finalement oui, il est -techniquement- toujours derrière quelqu'un (à part que le contenu est très bon...)

    Donc, je retire Imamura de la liste (il ne fait pas l'unanimité). Et je mets +1 aux deux autres pour deux raisons bien différentes.
    31 Mai 2008 9:15

    Date de la note Le lun. 15 fvr. 2010 à 21h49
    jbpfrance
  • 3.800
    Mais je n'en pense pas moins
    (sérieusement le Hopkinson est au dessus. Et quand je vois qu'Astrée a réenregistré Hopkinson en 2005, 12 ans après l'enregistrement que j'ai, c'est un rêve !!!.... Sauf qu'apparemment il y a encore plus de souffle. On verra)
    10 Mai 2008 23:10

    Date de la note Le lun. 15 fvr. 2010 à 21h50
    corsario