• Informations sur le CD
  •  
  • Arpeggione Sonata (avec Alexandre THARAUD)
  • QUEYRAS, Jean-Guihen
  • Chez : Harmonia Mundi
  • Type : CD audio
    Année : 2006
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.800
    Votants : 1
    Ajouté par : jbpfrance
    le : ven. 12 fvr. 2010 à 12h38
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-646.html

    Aucun commentaire...
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-Arpeggione-Pièces-Webern/dp/B000...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.800
    Le 06 Mai 2008 18:30
    Queyras contre Rostropovitch
    Pour Rostropovitch: beaucoup la considèrent LA référence
    Pour Queyras: Y a que moi pour l'instant (et Diapason)

    Le 18 Mai 2008 14:54
    +1 pour le rendu sonore de l'enregistrement de Queyras (autrement dit, l'aération d'un enregistrement 2007 sans masterisation est un peu supérieure ou plus naturelle)
    Mais,
    +1 pour la prise de son du violoncelle et celle du piano et de leur combinaison
    +1 pour la remasterisation (à partir de bandes analogiques, on peut -en 2007, avec les moyens les plus récents- obtenir un belle sonorité avec quasiment pas de "ressenti numérique").
    Cà, c'est pour la technique.
    En plus, vis-à-vis de l'interprétation
    +1 pour le meilleur son (plus "rond") du violoncelle de Rostropovitch (nette différence)
    +1 pour le meilleur jeu de Rostropovitch avec Britten et réciproquement
    Je déclare Rostropovitch vainqueur, encore que Queyras et Tharaud ne déméritent pas.
    J'ai déclaré ce CD dans la liste.

    Le 12 février 2010
    J'ajuste mon opinion compte tenu de l'évolution de mes installations:
    Pour Queyras: timbres réalistes sur le violoncelle (mais mis "en avant" la photo est représentative de la "priorité" des instruments) et aération légèrement supérieure
    Pour Rostropovitch: séparation des instruments reste supérieure, beaux timbres tout de même, mais un peu de souffle et un peu de voile (très léger)
    Les deux valent une écoute comparative très fine, ce sont deux enregistrements de qualité.
    Et la note va dépendre de l'importance que chacun accorde aux timbres ou à la spatialisation/différentiation des instruments.
    Dans mon cas, ce sont les timbres et donc la note s'en ressent. Mais je comprends qu'on puisse noter inversement.

    Le CD de Queyras se positionne donc devant avec 4,80. Merveilleuse sonorité du violoncelle et belle captation... le piano reste en "soutien". Cà ne me déplaît pas.

    La version idéale "techniquement" reste à créer.... Peut-être Anne Gastinel et Claire Désert en 2005 ? Malheureusement, je ne l'ai pas. On en dit pas mal de bien.

    Date de la note Le ven. 12 fvr. 2010 à 12h38
    jbpfrance