• Informations sur le CD
  •  
  • Midnight At Notre-Dame = Organ transcriptions
  • LATRY, Olivier
  • Chez : Deutsche Grammophon
  • Type : SACD
    Année : 2004
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.500
    Votants : 3
    Ajouté par : chris.24
    le : jeu. 11 fvr. 2010 à 14h48
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-642.html

    Prise de son : Andrew Wedman
    Commentaire de domin: +1 (La toccata est démentielle!)
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Midnight-At-Notre-Dame-Transcriptions-hybride/dp/...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.200
    Les timbres sont nettement moins beaux, les aigus sont un peu plus agressifs en même temps que le son apparaît plus feutré dans le reste de la bande passante... Impression de moins bonne transparence... Par contre il y a de l'extrème grave, dans le morceau 7 de Prokofiev, il est imposant... Bref un disque pas mal mais qu'on oublie vite face au précédent...
    11 Oct 2008 18:10

    Là Dominique, je pense que ta discothèque manque de référence dans le domaine de l'orgue car le disque que tu cites je l'ai eu et il est franchement en-dessous des disques dont nous avons parlé récemment, le Bruhns et le Bach d'Igor... (J'ai en attente d'écoute le Mendelssohn aussi JB, celui que tu as noté récemment )
    Je t'invite donc à te procurer au plus vite ces deux références et tu verras que le "Midnight at notre dame" ne mérite pas de retenir notre attention pour sa qualité de prise de son amha...
    27 Avr 2009 9:50

    Date de la note Le jeu. 11 fvr. 2010 à 14h48
    chris.24
  • 4.500
    Tout à fait la même impression, nous sommes à 110 % sur la même longueur d'onde sur ces deux-là.
    11 Oct 2008 20:19

    Olivier Latry à Notre-Dame, je n'ai jamais aimé aucun CD de l'orgue de Notre-Dame de Paris, même pas en vinyle, ni en grandeur nature. Celui que j'ai aimé, c'est celui du choeur (certainement moins puissant, mais tellement aérien).
    Pourtant la dernière fois que je l'ai écouté en direct, çà n'était pas trop mal quand même. Il doit y avoir un "hic" dans cette prise-là.
    Tu as sûrement raison, il y a une part imputable à l'instrument dans notre jugement, c'est bien défini dans notre règle qu'on ne peut pas faire la part des choses, on juge forcément le rendu des instruments eux-mêmes autant que la prise de son. D'ailleurs, ce serait marrant d'être dans la peau d'un preneur de son qui est face à un instrument piteux ou une salle inadéquate, à qui l'on demande un résultat parfait... il doit faire la gxeule...
    27 Avr 2009 16:49

    J'ai bien retrouvé dans mes notes que la Sinfonia BWV 29 méritait la meilleure note effectivement, mais que le reste des morceaux était bien en-dessous. Ce qui explique surement l'emballement des uns et le désappointement des autres.
    02 Mai 2009 22:05

    Date de la note Le jeu. 11 fvr. 2010 à 14h49
    jbpfrance
  • 4.800
    Multicanal : Oui (5.0) / PCM 24b/96Khz / Hybride
    Enregistrement : Studio / nov. & déc. 2003
    Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Une série d'oeuvres transcrites par les plus grands organistes français (Duruflé, Guillou, Messerer, Dupré, Vierne...) et enregistrées à Notre-Dame de Paris, la nuit pour éviter les bruits extérieurs. Le Cavaillé-Coll modernisé jusqu'en 1992 est tout simplement l'un des orgues les plus performants au monde grâce à l'informatique même s'il a un peu moins gardé sa sonorité d'origine tel que celui de St-Sulpice par exemple. N'attendez pas un son d'orgue moderne raffiné (et sans âme) mais plutôt le style Cavaillé-Coll puissant et symphonique dans une acoustique de grande cathédrale ici remarquablement captée !
    Extraordinaires toccata de Prokofiev/Guillou et Chaconne de Bach/Messerer !

    Acoustique 8/8 : Notre-Dame comme si on y était (en multicanal).
    Distance 8/8 : Place privilégiée de concert.
    Spatialisation 7,5/8 : L'orgue occupe tout l'espace acoustique de votre salon comme il le fait dans la réalité à Notre-Dame.
    Tonalité 5,5/6 : Equilibrée avec quelques petits défauts dûs à un vaste espace.
    Balance 6/6 : Pas de problème de balance. Multicanal indispensable (caisson aussi, quelques pédales très basses Wagner notamment)
    Dynamique 5,5/6 : Bon niveau d'enregistrement. Mon caisson ne descend pas assez pour les extrêmes graves !
    Présence, impression générale 7,5/8 : Comme le disque Sony/Biggs, une grosse présence de l'orgue et le sentiment d'être dans la cathédrale. L'acoustique peut déplaire à certains qui préfèrent des orgues plus "intimistes", ce n'est pas mon cas, j'aime les orgues puissants dans de vastes espaces.

    Date de la note Le jeu. 11 fvr. 2010 à 14h51
    Domimag