• Informations sur le CD
  •  
  • Bossa Nova Bacchanal
  • ROUSE, Charlie
  • Chez : Blue Note
  • Type : CD audio
    Année : 2003
    Style : Jazz, Blues
  • Moyenne : 4.233
    Votants : 3
    Ajouté par : papinova
    le : lun. 25 janv. 2010 à 10h54
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-560.html

    Papinova vous le propose...
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Bossa-Nova-Bacchanal-Charlie-Rouse/dp/B0000CDL65/...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.700
    CD qui me paraît être un bon enregistrement compte tenu du fait qu'il a été remasterisé et de ce fait je ne sais pas s'il peut être retenu.

    Date de la note Le lun. 25 janv. 2010 à 10h54
    papinova
  • 3.400
    mouais...

    Déjà pour la musique j'ai du mal : ça s'intitule "Bossa Nova Bachannal", et elle est où la bossa-nova ????....
    Sur "Velohos tempos" et "Samba de orfeu", les deux seuls morceaux brésiliens elle est où la samba ? On ne peut même pas danser la samba sur ce rythme. Et il y a de la clave partout, sur tous les titres. C'est très bizarre. On dirait de la samba réarrangée à la sauce salsa. Quelle horreur. Parce que oui, avec cette clave on peut danser la salsa par contre.

    Je regarde les musiciens et je comprends : percussionistes Willie Bobo et Carlos "Patato" Valdes. Un portoricain de New-York pour le premier (élève de Mongo Santamaria et Tito Puente) et un rumbero cubain pour le second. C'est normal qu'il y ait de la clave et que ça ait un goût de salsa cubaine, c'est ça qu'ils savent jouer.

    Donc déjà ce titre, "Bossa Nova Bachannal" c'est n'importe quoi. J'imagine que ça faisait vendre à l'époque. Vu les autres titres antillais, c'est plutôt une espèce de jazz avec une saveur afro-caribéenne mal intégrée. Je n'aime pas du tout.

    Baden Powell (un afro-bossa-noviste-sambiste brésilien) avait raison quand il disait que le problème avec les américains c'est que le jazz ils en mettent partout, comme le ketchup. Ce disque, au titre mensonger (ils prennent vraiment les gens pour des idiots, ils ne respectent même pas ce genre, la bossa-nova, inventé par des brésiliens, sous prétexte j'imagine que c'est un pays du Tiers-Monde ?). Est-ce qu'on imagine intituler un disque "Rock'n'Roll Bachannal" avec dedans que des reprises de rock joué par des mariachis Mexicains ? Ben c'est pareil, il y a aussi peu de rapport entre les rythmes afro-cubains et la samba qu'entre le rock et les mariachis Mexicains. Mais apparemment pour des Etats-Uniens (il faut que j'évite de dire Américains, ça énerve un ami Costa-Ricain qui répond toujours : "mais moi aussi je suis américain"), pour des Etats-Uniens donc, salsa et samba c'est la même chose, c'est interchangeable, tout ça c'est de la musique tropicale ensoleillée pour faire la fête. S'ils avaient intitulé le disque avec le nom du premier titre ça aurait déjà été plus honnête : "Back to the tropics". Voilà. Comme ça on comprend qu'on est dans l'exotique, pas dans le respect d'une culture ou d'une musique.

    Vous l'avez compris, ce disque m'a énervé. Je résume : des thèmes antillais, brésiliens et des compositions persos, jouée avec des percus afro-cubaines et un sax hard-bop. Ca aurait été sympa si l'un des musiciens avait réussi à s'imprégner un peu du style des autres, ou de l'esprit des compositions. Là c'est un grand n'importe quoi, avec cette clave omniprésente, et aucune trace du rythme de samba (la bossa-nova c'est le rythme de samba). Ecoutez le Getz/Gilberto pour comparer. C'est également des américains qui jouent de la bossa-nova, mais cette fois-ci ils respectent un peu plus l'esprit de la bossa-nova. Ecoutez le rythme comme ça n'a rien à voir. La samba en gros c'est un tchi-ki-tchi-kitchic continu et des appuis lourds dans les basses tous les temps (sur le Getz c'est la contrebasse qui remplace le tambour grave de la samba). La salsa c'est une clave qui fait pam pam pam pam-pam. La samba c'est un rythme continu syncopé par des basses, la salsa c'est un rythme syncopé par une clave aigue. Pas pareil.

    Passons...

    La prise de son : c'est veilli, et les timbres saturent parfois (la guitare), c'est laid. J'aurais été embêté si la prise de son avait été excellente. Mais non, là, pas de miracle... Note : 3.4

    Date de la note Le mar. 02 fvr. 2010 à 20h11
    corsario
  • 4.600
    Les timbres, en soi, sont corrects. L'écoute est facile.
    Mais c'est du studio sans grande originalité de mixage.

    Date de la note Le ven. 15 oct. 2021 à 23h49
    jbpfrance