• Informations sur le CD
  •  
  • Pochette du CD We Get Requests (Version No. 0602498840429)
  • PETERSON, Oscar
  • Chez : VERVE
  • Type : CD audio
    Année : 1997
    Style : Jazz, Blues
  • Moyenne : 4.390
    Votants : 7
    Ajouté par : echoes
    le : lun. 28 dc. 2009 à 00h04
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-423.html

    Aucun commentaire...
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Get-Requests-Verve-Originals-Serie/dp/B000AXZCUU/...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.580
    CD de référence de discothèque Jazz
    Rien que pour la plage 6, ce CD vaut d'être acheté.
    Morceaux d'anthologie.
    Le piano manque légèrement de "droiture", comment était-il en réalité ?
    Un peu de souffle (minime quand même).
    28 décembre 2009

    Jim Davis, qui a produit cet album, nous dit Verve, a changé la philosophie de l’enregistrement chez Verve, en privilégiant les instrumentalistes et en reproduisant plus fidèlement comment le Peterson Trio sonnait sur scène.

    Mon CD est de la cuvée 2005, copie directe de la 1997.

    Plage 1:
    Enr. Le 19/10/1964
    Batterie à gauche et à droite, piano au centre, contrebasse à droite
    Souffle et vie sont les mots qui me viennent à l'esprit.

    Plage 2:
    Enr. Le 20/10/1964
    Corsario a raison pour le piano, il a un problème ici. Le piano n’est pas bien enregistré (ou le piano était comme çà ?).
    Ecoutez à partir de 55 sec : bizarre, la batterie est coupée en deux. A droite, les aigus de la batterie, à gauche les basses. Problème de mixage ou de masterisation, non ?
    Souffle plus faible
    Présence

    Plage 3
    Enr. Le 20/10/1964
    Le piano est bien au milieu comme un enregistrement mono, puis tout se met à sa place.
    Vie, délicatesse, le piano sonne très correctement du côté de l’aigu, beaucoup moins dans le médium et dans le grave. Bon, on est en 1964 tout de même.

    Plage 4
    Enr. Le 20/10/1964
    Le piano n’est pas très propre non plus.
    Le problème revient : la batterie est coupée en deux. A droite, les aigus de la batterie, à gauche les basses.
    C’est un peu plat ici.
    La contrebasse est très correcte sur cet enregistrement.

    Plage 5
    Enr. Le 19/10/1964
    Le coup de la batterie à droite se reproduit à 1 min 45. Ecoutez bien.
    La prise de son s’effectue surtout sur les aigus.

    Plage 6
    Enr. Le 20/10/1964
    C’est quand même ce pourquoi j'ai acheté le CD
    Le son globalement est très bon, parce que le piano joue dans l’aigu et le haut-médium... On voit bien la scène.

    Plage 7
    Enr. Le 19/10/1964
    Piano éteint encore une fois.

    Plage 8
    Enr. Le 20/10/1964
    Piano feutré. Oscar est les 2 pieds sur la pédale de gauche ? Voulu ? Possible.

    Plage 9
    Enr. Le 20/10/1964
    Le micro est bien au-dessus des aigus du piano.

    Plage 10
    Enr. Le 19-20/10/1964
    Batterie coupée en 2 à nouveau dès le début du morceau (croyez-bien que j’ai regardé où vont les fils de l’ampli...car j’ai 6 HP à driver).
    Il y a 2 batteries ici, clairement ?

    A suivre...

    Il faut bien se dire qu’il y a des CD charmeurs qui ont une qualité sonore douteuse, tandis que de superbes CD n’impressionnent pas ... Il faut bien se mettre çà dans la tête. Ici, on est dans la première catégorie, avec des morceaux plus agréables que d’autres, avec un piano mal enregistré et une batterie aléatoire.
    Cela dit pour 10 Euro, je suis entièrement satisfait de mon achat. Car le plaisir d’écoute est bien réel sur quelques plages.
    De là, à dire que c’est une référence de prise de son, non, effectivement.
    La scène sonore, par contre, est assez bien rendue. Chez moi, avec 4 HP frontaux, je n’ai absolument aucun trou entre les artistes. Il est vrai qu’une stéréo « brutale » comme celle voulue par Jim Davis est assez mal perçue sur des ensembles HIFI à deux voies. Et là, c’est le systéme HIFI qui est plus critiquable que le CD lui-même. Chez moi, j’ai gommé définitivement le problème de ces stéréos dont on perçoit le son par les HP. Question d’installation.

    En fait, on devrait mettre ces CD charmeurs dans une catégorie à-part.

    Date de la note Le lun. 28 dc. 2009 à 00h04
    jbpfrance
  • 4.300
    Aucun commentaire...

    Date de la note Le lun. 28 dc. 2009 à 00h05
    chris.24
  • 4.400
    Ca vie vraiment

    Date de la note Le lun. 28 dc. 2009 à 00h06
    Loug
  • 4.500
    Merci bcp. Chris.
    Un petit détail dont en gén. est friand Corsario : sur la plage 8 d'Oscar Peterson vers 4' 40'' à l'occasion d'un decrescendo et d'un changement de rythme on entend clairement le batteur déposer ses baguettes pour continuer avec des brosses...
    Par ailleurs le piano sur ce disque est un peu en retrait meme si bien au centre. On a un peu l'impréssion qu'il a été ajouté ultérieurement.
    13 Oct 2008 9:54

    Date de la note Le lun. 28 dc. 2009 à 00h06
    jago
  • 4.400
    Aucun commentaire...

    Date de la note Le mer. 14 avril 2010 à 15h07
    peter.pan
  • 3.900
    Ces témoignages concernent la version japonaise remasterisée:

    27) Oscar Peterson "We get requests" (éd japonaise remastérisée) : 3.9

    13 Jan 2010 20:40

    14) Oscar Peterson "We get requests" (SACD - éd japonaise) : 29.5
    Timbres : 7 (en fait la basse et la batterie sont à 8/10, mais le piano à 6/10)
    Dynamique : 8/10
    Spatialisation : 7/10
    Réalisme : 7.5/10

    Ceux qui aiment ce CD vont être content car quand je le comparer à tous les autres, il est loin d'être ridicule. Il a même un 8/10 en dynamique, ce qui lui évite le -1 et le laisse pour moi en +0. C'est le piano à 6/10 qui me gênait beaucoup lors de mes précédentes écoutes, d'où mon -1. Mais en incorporant les autres critères et notamment la dynamique, meilleure que sur pas mal d'autres disques, on a un ensemble honnête. Par contre musicalement, bon... Mais là c'est personnel.
    27 Juil 2008 0:39

    Date de la note Le lun. 16 aot 2010 à 19h15
    corsario
  • 4.650
    Image: (-0.15) Le piano et la contrebasse sont stables, mais la batterie est trop large et comme coupée en deux, avec une cymbale qui s'invite de l'autre côté. De plus le premier plan est vraiment proche. Par contre la distance du piano dessine une belle scène en profondeur.
    Dynamique: (-0.10) Assez importante, mais elle n'atteint pas celle des meilleurs.
    Timbres: (-0.05) Un peu vieillis mais très réalistes.
    Équilibre: Les notes de basse sont nettes et profondes, on peut en suivre l'attaque et l'extinction. L'aiguë du piano est filé et doux même lors des fortes attaques de la main droite.
    Définition: (-0.05) Grande lisibilité et richesse des instruments. Le piano n'a pas la précision des meilleurs enregistrements classiques, car situé plus loin des micros.

    Globalement, et en comparant au Kenny Baron Live at Bradley's, je mets 4.65

    Date de la note Le jeu. 23 juin 2011 à 16h01
    boris_da