• Informations sur le CD
  •  
  • Mr Jelly Lord, Standard Time Vol.6
  • Marsalis, Wynton
  • Chez : Sony
  • Type : CD audio
    Année : 1999
    Style : Jazz, Blues
  • Moyenne : 4.737
    Votants : 4
    Ajouté par : boris_da
    le : jeu. 10 dc. 2009 à 10h49
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-342.html

    Proposition de : boris_da à 4,80 , note confirmée par corsario
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/Standard-Time-Vol-Jelly-Lord/dp/B00000K4H9/ref=sr...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.800
    Dynamique: C'est peut-être très légèrement compressé (-0.1), on atteint pas l'amplitude dynamique d'un grand orchestre, évidemment. Mais la dynamique de chaque instrument est respectée. La batterie est particulièrement vive, au second plan mais toujours bien distincte.
    Timbres: Les vents sont magnifiques, on sent bien la vibration de la hanche, quand il y en a une, et le caractère métallique des cuivres. Sur la plage 12, on sent bien le rayonnement du piano entier sur les notes graves, généré par la vibration des cordes les plus longues. Les instruments à vent ont une présence incroyable, c'est à pleurer.
    Image stéréo: pour l'avoir écouté sur toute sorte de matériel, je dois dire que c'est convainquant. Maintenant, je suis plus habitué à l'entendre chez moi. On sent l'acoustique de la pièce, dans l'intro de la plage 2, on entend l'écho de la caisse. Les artistes sont bien dissociés de gauche à droite, et la plus part sont au premier plan. Petit manque de profondeur (-0.05).
    Equilibre spectral: le grave pourrait descendre un peu plus bas. La version japonaise est supérieure dans ce domaine (-0.05).
    Définition: c'est plutôt riche, on entend plus ou moins de détails d'un système à l'autre. Il n'y a pas de simplification des timbres mais pas de souffle non plus. Lors des plus grandes formations, il n'y a pas de confusion, chaque instrument garde sa position et son timbre. Dans la piste 14, c'est impressionnant de voir à quel point la précision et a dynamique sont concervées malgré l'énergie déployée par l'orchestre.

    C'est du Jazz New Orléans, un peu big band. Enregistrement live studio. Beaucoup d'instruments, tous magnifiquement mis en valeur par la prise de son. Formations assez variées: big band, piano seul, duos.

    Date de la note Le jeu. 10 dc. 2009 à 10h49
    boris_da
  • 4.800
    Ah !!!! Après le précédent, cet enregistrement-là est un vrai plaisir : subtil, fin, plein de surprises et de timbres placés dans l'espace, beaux (des trompettes, des buggles), un piano un rien flou, mais très beau aussi, au casque on entend avec plaisir les doigts du pianistes s'enfoncer sur les touches. Les percus sont très définies également (plage 2).

    La piste 14 est effectivement impressionnante.
    Sur la plage 12 le piano est effectivement très bon, mais les instruments à vent ne me font pas pleurer, car... c'est du piano solo Je pense que tu devais parler en général sur le disque. Et notamment de la plage 9.

    Je suis d'accord aussi que les graves pourraient descendre un tout petit peu plus, mais franchement rien de grave du tout, c'est un manque hyper léger.

    Alors sinon effectivement c'est un enregistrement qui n'est pas live, qui manque un peu de liberté, et je te suis donc sans problème à 4.8, mais pas plus haut. A la première écoute j'avais été déçu, un peu bloqué par l'aspect "studio" (c'était sur les EM3 pro), et puis avec un casque plus résolvant (le Stax), tout s'est révélé. Un disque dont la prise de son se révèle petit à petit donc. Avec plein de détails. Mais pas avec autant de dynamique que nos meilleurs CD. Par contre la profusion des instruments et leur placement font augmenter la note en comparaison et c'est pour ça qu'on arrive à 4.8.

    Pour la musique c'est du ragtime de New Orleans, ça me rappelle des disques de Dr. John que j'écoutais dans ma jeunesse ("Goin' Back to New Orleans"). Je l'ai d'ailleurs écouté pour comparer : une prise de son pas dégueu du tout (les timbres sont très bons), mais plus brouillon, moins précise. Une musique plus vivante et avec plus de fantaisie aussi (plages 3 et 4 par exemple).

    Le Marsalis pourra sembler un peu image d'épinal à certains, un peu figé, un peu chromo, mais si on est d'accord avec ce parti pris, alors c'est très bien fait et réalisé.

    Date de la note Le sam. 12 dc. 2009 à 23h39
    corsario
  • 4.600
    Compositions de MORTON Jelly Roll
    Mr. Jelly Lord
    MARSALIS Wynton, trompette
    LEWIS Eric (piano)
    VEAL Reginald (basse)
    BARBARIN Lucien (trombone)
    COLUMBIA / SONY CLASSICAL
    1999

    Prise de son : EPSTEIN Steve
    Grande Loge Of Masonic Hall, New-York City

    Oh, cette page N° 8... ! Quelle musique ! Personne ne peut y résister ! Et les autres morceaux non plus !

    Bon... Wynton, lui même, dit qu'il y a un manque de sincérité dans les enregistrements modernes et celui-là ne fait pas vraiment exception. C'est "édité" après l'enregistrement comme tous les autres.
    On sent bien sûr que tout n'est pas du "premier jus", par pression à froid.
    C'est tout de même pas mal.

    Personnellement, je trouve que çà tire un peu trop dans l'aigu sur l'ensemble du CD. On entend aussi un piano trop large pour être pris "à bonne distance". Néanmoins, sur enceintes, les deux phénomènes ne se sentiront pas trop. On ne s'apercevra pas même pas de ces défauts, tandis qu'on sera emporté, "littéralement" emporté par la musique elle-même.

    4,60

    Voilà un "MUST-HAVE" pour tout amateur de New Orleans.

    Date de la note Le mer. 30 nov. 2011 à 19h15
    jbpfrance
  • 4.750
    Les instruments sont un peu lointain, mais cela fait très live et un espace sonore très travaillé. Un régale

    Date de la note Le jeu. 26 sept. 2013 à 10h10
    peter.pan