• Informations sur le CD
  •  
  • CHABRIER & ROUSSEL - ESPANA / Suite Pastorale
  • PARAY Paul
  • Chez : Mercury Living Presence
  • Type : CD audio
    Année : 1991
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.597
    Votants : 7
    Ajouté par : chris42400
    le : mar. 08 dc. 2009 à 21h06
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-332.html

    Proposition de : chris42400
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.amazon.fr/CHABRIER-Pastorale-Ouverture-Gwendoline-Fantasque...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.400
    Je suis d'accord avec Chris.24, c'est moins pire que les autres MLP. La suite pastorale est même agréable dans sa prise de son. C'est propre. Un chouia aigrelet par rapport aux meilleures prises de son d'aujourd'hui, mais ça va. Je lui met 4.5 - 0.1 à cause du souffle : 4.4
    21 Déc 2008 16:50

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h07
    corsario
  • 4.580
    Chabrier
    Paul Paray Conducts Chabrier
    Espana, Suite Pastorale...
    MLP

    Quand on enchaîne ce CD après les 2 Argerich, c'est là qu'on voit la différence... un plus nettement sensible en dynamique et en fluidité (décidément, ces enregistrements MLP analogiques ont quelque chose de plus !)

    4,8 / 5

    Il n'est pas introduit, je le fais...
    05 Oct 2008 20:54

    Je me souviens qu'après un excellent CD, chris42400 allait "boire l'eau de la fontaine" pour voir si elle était toujours aussi fraîche... C'est ce que j'ai fait après l'écoute des enregistrements récents cités plus haut.

    Ouais... cette fois, on s'aperçoit que si la scène sonore, l'aération, même les forte sont et restent supérieurs à la moyenne des CD d'il y a peu de temps, cette fois, la justesse des timbres dans le médium laisse un peu à désirer. La comparaison devient alors plus évidente.
    Maintenant que nos CD sont maintenant d'un fluidité remarquable, et souvent d'une grande justesse de timbres, il faut se rendre à l'évidence, le fossé se creuse.

    Je redescends ce CD de 4,76 à 4,58 ce qui le laisse tout de même dans une zone où le plaisir sonore reste encore très confortable.
    12/02/2010

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h07
    jbpfrance
  • 4.500
    30 Nov 2008 1:32

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h07
    chris.24
  • 4.800
    Héhé, un peu mon neveu
    Magnifique MLP, un de mes préférés. S'il faut mettre une note je mets 4.8, certains passages sont tout bonnement ahurissants (cuivres).
    A part, Osipov, MLP, c'est quasiment un sans-faute... Enfin, il n'est pas mal quand même le Balalaïka...
    T'es pas au bout de tes surprises, je rappelle que le catalogue compte autour de 200 refs...
    01 Oct 2008 21:52


    Un des meilleurs MLP...

    J'ai eu cet après midi une idée assez saugrenue : Après avoir fini d'écouter le Longitude et avoir posté mon message ici, je me suis dis :
    Qu'est-ce que tu pourrais bien t'écouter ?
    Tiens, ça faisait longtemps, si on se mettait un petit coup de MLP derrière les zoreilles ?
    Tiens, "Le Chabrier", 50 ans d'écart entre les 2, le pôvre MLP, ça va lui faire drôle et tant pis si le Bèbère et La Wilma ils se retournent dans leur, tombe .... parce que j'ai osé un tel affront
    Alors je dois avoir les esgourdes un peu ensablées et les osselets disloqués, car, car ... je suis bien désolé de le dire, mais j'ai retrouvé :
    - Une magnifique scène sonore où l'on distingue bien chaque instrument en largeur et profondeur.
    - Une dynamique crédible et puissante
    - Un naturel à tomber par terre, certe il y a du souffle, certe il est possible que les timbres des instruments ne soient pas reproduits avec la meilleure fidélité (mais qui était là il y a 50 ans pour juger des timbres des instruments le jour de cet enregistrement ?), mais bon sang "ça vie", c'est pas froid, bref, ce Chabrier, c'est vraiment le pied !
    Est-ce que parfois un enregistrement pas totalement "parfait" n'est-il pas plus crédible qu'un enregistrement d'une précision chirurgical ?
    Je pose la question ...
    10 Jan 2009 16:47

    Date de la note Le mar. 08 dc. 2009 à 21h06
    chris42400
  • 4.900
    Je reprends mes critères de notation (ceux de Diapason en fait), j'attribue le même barème à chacun. Ce n'est pas le même système de notation que le tiens Domimag, mais je crois qu'on a chacun sa façon de juger un enregistrement. Finalement, dans chaque cas, ça résume tout ce qu'il y a à dire, mais avec des barèmes différents.

    Pour ce disque, c'est très simple:
    Image stereo: 5.0 En terme de largeur et profondeur de la scène sonore, de placement des instruments, d'homogénéité (chaque endroit de l'espace est occupé à un moment ou un autre) je n'ai jamais entendu mieux.
    Dynamique: 5.0 Amplitude très grande et lisibilité incroyable des passages calmes comme des passages les plus agités.
    Equilibre tonal: 4.5 Mieux que Balalaïka, plus de niveau dans la partie grave (timbales et cordes).
    Timbres: 5.0 Caractéristiques de MLP, très analogiques.
    Définition: 5.0

    soit 4.9
    18 Sep 2009 16:03

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h08
    boris_da
  • 4.400
    Salut

    J'ai vu que je n'avais pas noté le Chabrier/Paray/Mercury, il me semblait pourtant que c'était fait...


    Ecouté hier soir en SACD (3 canaux frontales), c'est certes un excellent enregistrement... pour son âge
    Malgré une très belle stéréo, ça manque quand même d'assise dans les basses. L'enregistrement ne rend pas bien l'acoustique de la salle.

    J'aurais mis 4.6 si je n'avais pas écouté derrière la symphonie No 2 de Mahler par I. Fischer/Channel classic/SACD (déjà noté).
    A côté de cette démonstration sonore, le Chabrier fait quand même vieillot et sec donc : 4.4
    03 Sep 2009 7:28

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h07
    Domimag
  • 4.600
    Aucun commentaire...

    Date de la note Le mar. 29 dc. 2009 à 08h34
    Alberich