• Informations sur le CD
  •  
  • Christophorus Columbus: Les Paradis Perdus
  • SAVALL, Jordi - Hesperion XXI
  • Chez : Alia Vox
  • Type : SACD
    Année : 2007
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.750
    Votants : 1
    Ajouté par : Domimag
    le : dim. 06 dc. 2009 à 20h52
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-309.html

    Proposition de Domimag
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/9838743/iampartner/a98/lang...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.750
    Multicanal : Oui (5.0)/ PCM 24b/96khz / Hybride
    Enregistrement : Studio / 2006
    Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Oeuvres entourant Christophe Colomb, notamment l'ancienne hesperia aux trois religions se cotoyant. La part du texte est assez importante et surtout en espagnol. Il est préférable de suivre sur le livre le parcours culturel proposé par Jordi Savall. C'est le deuxième livre/SACD de Savall, personnellement le moins séduisant des 5 à mon goût, trop de textes parlés.

    Acoustique 7,5/8 : Bonne acoustique vaste et réverbérée du monastère de Sant Pere de Rodes à Girona.
    Distance 7,5/8 : Les voix sont enregistrées un peu trop près et celle de Montserrat Figueras un peu fort.
    Spatialisation 7,5/8 : Les voix sont prépondérantes sur l'orchestre, que ce soit les récitants ou les chanteurs. Beaucoup d'ampleur et d'aération.
    Tonalité 5,5/6 : Comme dans le livre précédent, les voix sont magnifiques de timbre et de précision, mais celle de Montserrat Figueras peu être fatigante pour nos tympans si l'acoustique de votre pièce est limite.
    Balance 6/6 : Parfaite, remarquable dosage du multicanal qui restitue l'acoustique.
    Dynamique 6/6 : Les variations dynamiques ne sont pas très importantes. Beaucoup de précision et de détail. Niveau d'enregistrement élevé.
    Présence, impression générale 7,5/8 : On ne revient pas sur les voix. Les instruments sont dans l'ensemble bien timbrés. Les parties purement orchestrales sont très bien captées.

    Révision du 17/10/2010

    Date de la note Le dim. 06 dc. 2009 à 20h52
    Domimag