• Informations sur le CD
  •  
  • Stravinsky: Petrouchka (1947 version), Rachmaninov: Symphonic Dances Op. 45
  • JANSONS, Mariss - Royal Concertgebouw Orchestra - [ compositeurs divers ]
  • Chez : RCO Live
  • Type : SACD
    Année : 2005
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.882
    Votants : 5
    Ajouté par : Domimag
    le : dim. 06 dc. 2009 à 19h01
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-295.html

    Proposition de : Domimag
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/2166823/iampartner/a98/lang...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.900
    Multicanal : Oui (5.0) / DSD / Hybride
    Enregistrement : Live / 2004 & 2005
    Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Deux très belles oeuvres qui nécessitent comme souvent quelques écoutes pour apprécier pleinement. Si vous ne connaissez pas les danses symphoniques de Rachmaninov, c'est le bon disque pour découvrir. Jansons et le RCO impeccables !

    Acoustique 8/8 : Acoustique idéale du Concertgebouw.
    Distance 8/8 : Parfaite.
    Spatialisation 7,5/8 : Image large, profonde et précise. Localisation parfaite des pupitres.
    Tonalité 6/6 : Tonalité naturelle. Équilibrée sur tout le spectre. Aucune dureté, timbres charnus.
    Balance 6/6 : Très bonne balance et multicanal qui apporte encore un peu plus de qualité.
    Dynamique 6/6 : Niveau d'enregistrement impeccable. Gros écarts dynamiques, pas de timbres durs ou manque de clarté.
    Présence 7,5/8 : Enregistrement de démonstration. Le "Concertgebouw" entre dans votre salon.

    Note : 4.90/5

    Date de la note Le dim. 06 dc. 2009 à 19h01
    Domimag
  • 4.900

    Et oui, encore un très bel enregistrement, on retrouve l'ambiance des autres RCO .

    Ce qui m'a frappé, c'est ce ressenti de la salle, j'ai rarement ressenti cela de manière aussi tangible. Les instruments du fond, sont bien au fond ! Et ce disque est celui où cela est le plus flagrant.
    Malgré leur éloignement, certaines percus (dans l'aigu) ont une présence incroyable, c'est dans les micros détails que ce disque excelle.
    En réécoutant partiellement le version de Boulez chez DG, le CD avec le Sacre :
    Avec la version de Boulez on "n'entend pas la salle" comme dans celui-ci
    C'est plus terne et moins aéré (et pourtant il est jouissif le Boulez...)
    Par contre le Boulez a une image stéréo plus large, 20-30cm (une largeur d'enceintes) vers la gauche et les graves sont mieux tenus.
    Sur le RCO j'ai un petit pb dans le grave avec les grosses percus (début du premier tableau par ex), cela à tendance à être un peu rugueux, j'ai qq vibrations désagréables.
    Cela pour trouver qq défauts... parceque sinon ce disque, le RCO, est absolument magnifique, à acheter les yeux fermés.


    Chris

    Date de la note Le sam. 16 janv. 2010 à 22h03
    chris42400
  • 4.900
    C'est du lourd!! Comme d'hab!! sur ce label avec cette phalange.

    Pour les systèmes ambitieux et performants!!

    Date de la note Le dim. 14 mars 2010 à 21h11
    BRUNOTILUS
  • 4.850
    Ecoute en cd.

    Très bonne spatialisation, bonne dynamique, bonne interprétation, timbres un peu fade (les cordes surtout).
    Mahler.

    Date de la note Le lun. 13 dc. 2010 à 01h41
    Mahler
  • 4.860
    Excellentes dynamique et spatialisation. Mais au niveau timbres, en Haute Résolution pourtant, l'aigu est très légèrement sec (xylophone, cuivres), et le grave de la cymbale manque un chouia de netteté. Cà doit venir de la réverbération de la salle plus que les instruments.
    Une version de référence pour Petrouchka (mais certains préfèrent encore la version de Karel ANCERL avec le Czech Philharmonic Orchestra qui n'a pas la même ambiance techniquement, mais qui est aussi très prenante, et reste une merveille de la discographie - pour info, ma note de 4,71 qui est très honorable pour un enregistrement de 1962...).

    Date de la note Le ven. 08 oct. 2021 à 23h57
    jbpfrance