• Informations sur le CD
  •  
  • Symphonies No. 1 & 15
  • GERGIEV, Valery - Mariinsky Orchestra - [ SHOSTAKOVICH SOSTAKOVIC, Dmitrij Dmitrievic ]
  • Chez : Mariinsky
  • Type : SACD
    Année : 2008
    Style : Classique
  • Moyenne : 4.878
    Votants : 5
    Ajouté par : Domimag
    le : jeu. 03 dc. 2009 à 16h43
  • Vous souhaitez linker cette page ? Lien a utiliser : http://cd.homecinema-fr.com/page-infocd-138.html

    Proposition de : Domimag
  • Pochette de cet album
    Zoom de l'image Zoom
  • Infos complémentaires sur : http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Dimitri-Schostakowitsch-S...

  • Liste des notes et commentaires
  • 4.950
    Multicanal : Oui (5.0)/ DSD / Hybride
    Enregistrement : Studio / 2008
    Interprétation, qualité de la musique enregistrée : La 1ère et dernière symphonies de Shostakovich. Elles doivent être écoutées à de nombreuses reprises pour bien en apprécier la valeur. Très belle interprétation de Gergiev.

    Acoustique 8/8 : Très belle acoustique de la salle Mariinsky, remarquablement captée par cet enregistrement.
    Distance 8/8 : Idéale
    Spatialisation 8/8 : Pupitres de l'orchestre parfaitement localisés. Spatialisation remarquable, une des meilleures que je connaisse avec beaucoup de profondeur. Les instruments remarquablement mis en valeur.
    Tonalité 5,5/6 : Quasi-parfaite, le piano un peu voilé au début de son intervention (symp.1).
    Balance 6/6 : Très équilibrée, surround parfaitement exploitées.
    Dynamique 6/6 : Les plus infimes sons perçus correctement, fortissimos très bien tenus.
    Présence 8/8 : Des sensations de concert, en fermant les yeux on s'y croirait presque ! (écoutez la contrebasse et le violoncelle au début de la piste 6 !) Aucun bruit parasite !

    Note : 4.95/5

    Date de la note Le jeu. 03 dc. 2009 à 16h43
    Domimag
  • 4.950
    Entièrement d'accord avec Domimag sur tous les points.
    Je ne me lasse pas de l'écouter.

    Date de la note Le mer. 09 dc. 2009 à 17h32
    Alberich
  • 4.977
    Outre le fait que j'apprécie au plus haut point les symphonies de Dimitri, cette interprétation est une pure merveille, doublée d'une prise de son superlative.
    La précision des divers pupitres, n'a d'égal que la sérénité de cette prise de son, qui ne semble jamais forcer, comme si le son de chaque instrument était une évidence, ce qui l'est très rarement sur bon nombres d'enregistrements de musique classique.
    Et enfin excellente dynamique, ce qui est essentiel, surtout sur ce type de programme, peu avare en écarts.

    Bref, enfin une prise de son qui met en valeur un système et les musiciens!!

    Assurément un disque ile déserte!

    Date de la note Le sam. 13 fvr. 2010 à 21h54
    BRUNOTILUS
  • 4.767
    SHOSTAKOVICH SOSTAKOVIC, Dmitrij Dmitrievic
    Symphonies No. 1 & 15
    GERGIEV Valery
    Mariinsky Orchestra
    Mariinsky
    2009

    Prise de son : NEWTON John - SOBOTKA Dirk
    Concerthall of Mariinsky Theater, St Petersburg, Russie

    Les plus:
    1- La dynamique
    2- La justesse des timbres (quoique le médium pourrait être encore meilleur à mon avis: ex. sur les hautbois, flutes, j'ai déjà entendu plus "réel")

    Le moins:
    Après réflexion, ce CD/SA-CD m'impressionne moins que le ZINMAN / BEETHOVEN Concerto pour Violon de ARTE NOVA Classics où l'on se sent plus "en concert".

    Bien que les timbres sur Gergiev soient globalement supérieurs (DSD oblige).

    Date de la note Le lun. 31 oct. 2011 à 14h31
    jbpfrance
  • 4.750
    Dynamique: (-0.05) Il y a une énergie impressionnante dans cet enregistrement, les écarts sont magistraux. J'émets une petite réserve à cause du grave qui est un tout petit peu confus dans les fortes. Les impacts sont saisissants.
    Timbres: Le piano a un drôle de son, un peu métallique, mais je ne suis pas assez expérimenté pour en tirer des conclusions. Sinon rien à redire, les instruments sont magnifiques.
    Image: Grande profondeur et aération de la scène sonore. Ça rappelle les MLP, mais en plus neutre.
    Définition: (-0.1) Il y a une très grande lisibilité, mais qui diminue avec l'intensité du son malheureusement.
    Équilibre (-0.1) Le médium aigu est très beau et neutre, c'est dommage que le grave ne soit pas aussi bien retranscrit. Il est bien présent mais pas assez articulé.

    Date de la note Le lun. 30 janv. 2012 à 16h15
    boris_da